LDIF, Ligue du Droit International des Femmes
A LA UNE LA LDIF VIOLENCES SPORT INTERNATIONAL
TRAVAIL CITES LAICITE MATERNITE CONTACT
EDITO

Une première manifestation réussie des femmes sans voile d'Aubervilliers

Ce 10 juillet, en plein centre de Paris, à la Fontaine des Innocents, sous un ciel lourd et gris, les femmes du collectif d'Aubervilliers sont arrivées, les bras chargés de panneaux, de bouquets de marguerites.

Bravant le regard étonné des jeunes qui déambulaient dans le coin , elles ont tendu une corde entre deux arbres et accroché les panneaux sur lesquels elles avaient inscrits des slogans dénonçant le sens symbolique du voile, le sexisme qu'il véhicule, et exprimant leur volonté de se battre contre le patriarcat et pour l'égalité.

Puis, toujours entre ces deux arbres, elles ont tendu la banderole que nous avions fait réaliser sur laquelle était inscrit : « 10 juillet, journée mondiale sans voile », signé « femmes sans voile d'Aubervilliers », et illustré d' un visage de femme voilée,barrée et d'un visage de femme non voilée, les cheveux au vent.

Tandis qu'elles déployaient leur matériel dans la bonne humeur, en attendant l'arrivée des participant-es à l'événement, des petits groupes ont commencé à se former, en quête d'explications.

Certain(e)s stupéfait(e)s de l’initiative : « c'est très bien ! Vous avez raison ! » Deux jeunes filles, pourtant non voilées, ont par contre interpellé les organisatrices, refusant manifestement d'admettre la signification du voile.

Et puis, il y a eu aussi pendant un bon moment un débat assez houleux avec un groupe de jeunes gens, à l'évidence venus des cités, qui ont commencé argumenter sur la question du voile, oubliant que ce ne sont pas eux qui le portent !

Enfin les prise de parole ont pu commencer devant un auditoire très attentif de quelque 100 à 150 personnes, composé de nombreuses responsables d'associations signataires de l'appel des femmes sans voile d'Aubervilliers.

Se sont exprimées Nadia B et Nadia O du collectif des femmes sans voile d'Aubervilliers, Mimouna, pour l'association Africa, Soad Baba Aïssa pour AMEL et Amina Shabou pour Femmes Migrantes Debout,. Elles ont expliqué le sens de l'action, le sentiment d'abandon de la part des pouvoirs publics et des politiques, et le cadre dans lequel cette action se situait.

Sont intervenues également la sociologue Chalhla Chafiq, qui a dit sa joie en prenant connaissance du mouvement lancé par les femmes d'Aubervilliers, et Jami Nedai, réfugiée iranienne, cinéaste, qui a rappelé la manifestation en mars 1979 à Téhéran des féministes iraniennes pour s'opposer à l'obligation faite aux femmes en Iran de porter le tchador.

Laure Caille de l'association Égale et Libres Mariannes, a donné la liste des associations qui ont apporté leur appui à l'action des femmes sans voile d'Aubervilliers.

Pour conclure les organisatrices ont promis qu'il ne s'agissait que d'un début, sous les applaudissements de l'auditoire.


Annie Sugier, Ligue du Droit International des Femmes

ET REGARDEZ LA VIDEO CI DESSOUS DU JOURNAL LE PARISIEN :

 Lien : http://videos.leparisien.fr/video/journee-sans-voile-des-femmes-musulmanes-prennent-la-parole-10-07-2014-x218jhs



A LA UNE

30 ans de la LDIF à l'honneur sur le site de TV5monde

A lire: les deux plus récents ouvrages de la Ligue "PHOTOS REBELLES" et "FEMMES VOILEES AUX JEUX OLYMPIQUES"

« PHOTOS REBELLES»


Voir le reportage sur tv5.org

Ce livre retrace à travers des photos d'archives privées et de journaux, trente années d'actions de la Ligue du Droit International des femmes, dont Simone de Beauvoir fut la première présidente. Cet ouvrage a été réalisé par le journaliste- photographe, Philippe Luc, qui se décrit lui-même comme un chasseur d'images.

Le dessin en couverture de « PHOTOS REBELLES», signé Catherine Beaunez, illustre avec humour le défi de la défense de l'universalité du droit des femmes.

Les actions de la Ligue ont souvent défrayé la chronique, même si le public et le mouvement féministe lui-même, a souvent ignoré le nom du groupe qui les avait organisées:
les "mères d'Alger"- ces françaises dont les enfants avaient été enlevés par l'ex-conjoint algériens- aboutissant à la signature d'une convention bilatérale exemplaire, bras de fer avec le Comité International Olympique pour réclamer une juste place des femmes aux Jeux Olympiques et contester l'irruption de femmes voilées en contradiction avec la Charte Olympique... combat judiciaire réussi pour la reconnaissance du caractère sexiste du meurtre de Sohane, morte brûlée vive à Vitry- sur-Seine. Enfin, encore et toujours, les procès d'excision en Cour d'assises sans lesquels la France ne serait pas donnée en modèle aux autres pays européens...

Un point commun à toutes ces actions: le refus de la régression des droits des femmes sous des prétextes culturels ou religieux.

Pour se procurer ce petit fascicule (76 pages, 5 euros) envoyez votre demande à : annie.sugier @ gmail.com


"FEMMES VOILEES AUX JEUX OLYMPIQUES"



Sous le nom de « Comité Atlanta + », la Ligue mènera un combat de 20 ans pour exiger du CIO que toutes les délégations nationales aux Jeux Olympiques respectent les principes de non discrimination et de neutralité politique et religieuse inscrits dans la Charte Olympique, sous peine d'exclusion des JO, comme ce fut le cas pendant 30 ans pour l'Afrique du Sud à l'époque de l'apartheid.

Le combat a été en partie gagné : alors que 35 délégations ne comportaient aucune femme en 1992, aux JO de Londres en 2012 aucun pays n'osait plus afficher que des hommes.

Par contre la règle de neutralité politique et religieuse, pourtant fondamentale, n'est pas respectée : aux JO de Londres on a pu compter 17 délégations avec des femmes voilées.

 Lien : http://www.editionsjourdan.com/



A SUIVRE
Actualité internationale
Appel à manifester pour la libération d'Asia Bibi mercredi 29 à 18 h Esplanade des Droits de l’Homme

LIBÉREZ ASIA BIBI ! La Pakistanaise chrétienne Asia Bibi, incarcérée depuis juin 2009, vient de voir son appel rejeté et sa condamnation à mort pour délit de blasphème confirmée. Nul ne peut admettre qu...  Lire la suite...
Liberté, Egalité, Fraternité... Laïcité
Journée international de lutte contre la pauvreté !

17 octobre Quand les femmes sont pauvres leurs droits ne sont pas protégés ! Dans le monde, les femmes et les hommes souffrent de pauvreté. Cependant à cause des discriminations sexistes les femmes dispos...  Lire la suite...
Actualité internationale
Déclaration de la Marche Mondiale des Femmes d'Europe

10 - 11 - 12 octobre à San Sébastian - Pays Basque Solidarité avec les femmes kurdes en lutte ! Nous, 60 femmes de 18 pays d'Europe réunies à Donastia au Pays Basque à l'occasion de la Coordination europ...  Lire la suite...
Liberté, Egalité, Fraternité... Laïcité
Au nom de toutes les femmes : la force tranquille d'une présidente de séance à l'Assemblée Nationale

COMMUNIQUE Le 9 octobre 2014 En plein débat sur la transition énergétique à l'Assemblée Nationale, le député UMP Julien Aubert a été rappelé au respect du règlement par la présidente de séance, la socialist...  Lire la suite...
LDIF, La Ligue du Droit International des Femmes
6 place Saint Germain des Près 75005 PARIS France
Fax : +33.1.45.49.16.71