LDIF, Ligue du Droit International des Femmes
A LA UNE LA LDIF VIOLENCES SPORT INTERNATIONAL
TRAVAIL CITES LAICITE MATERNITE CONTACT
EDITO

Être aussi Raif Badawi et Souad al-Shammari

Pour avoir osé s'exprimer sur internet, le blogueur Raif Badawi est soumis à la torture en Arabie Saoudite. L'avocate Souad al-Shammari est en prison pour la même simple raison.

Raif Badawi devait recevoir à nouveau 50 coups de fouet, vendredi 16 janvier.
Le vendredi précédent, ce jeune blogueur saoudien a reçu une première série de 50 coups de fouet, deux jours avant la marche des dirigeants à Paris pour la liberté d'expression. Une marche à laquelle participait l'ambassadeur d'Arabie saoudite en France.

Raif Badawi a été condamné en tout à 10 ans de prison et 1000 coups de fouets pour « insulte à l'Islam ». La campagne internationale pour la libération de ce prisonnier d'opinion (menée notamment par Amnesty International et par Reporters sans Frontières) prend de l'ampleur. En particulier au Canada, où sont réfugiés sa femme Ensaf Haidar et leurs trois enfants.« On parle beaucoup de liberté d'expression ces jours-ci : je suis Charlie, je suis Raif Badaoui », lance la directrice générale de la section francophone d'Amnesty International Canada, Béatrice Vaugrante. Jeudi 15 janvier, Amnesty International et Reporters sans Frontières manifestaient devant l'ambassade d'Arabie Saoudite à Paris en clamant #JeSuisRaif.

[Mise à jour : le châtiment prévu le 16 janvier a été reporté en raison de l'état de santé de Raif Badawi. Il doit toujours recevoir 19 séries de 50 coups de fouet]

Par la barbe du prophète

Raif Badawi n'est que l'un des opposants saoudiens récemment victimes d'une vague de répression. Parmi eux, l'avocate Souad al-Shammari, arrêtée le 28 octobre dernier. Elle est l'une des co-fondatrices, avec Badawi, du réseau Saudi Liberal Network – dont le site internet a depuis été fermé par les autorités. Son arrestation serait liée à un tweet, publié il y a tout juste un an, dans lequel elle jugeait « idiot » que les croyants se sentent obligés de porter la barbe. Elle avait été aussitôt accusée par des religieux d'insulter le prophète.

« Souad al-Shammari est bien connue pour son opposition au système de tutelle, qui soumet l'autonomie des femmes à l'autorité d'un gardien masculin. Elle a participé aux campagnes pour lever l'interdiction faite aux femmes de conduire », rappelle Amnesty International.


Photo : Amnesty International. Manifestation devant l'ambassade d'Arabie Saoudite à Paris le 15 janvier 2015



A LA UNE

Nous sommes Charlie

« Je suis CHARLIE », c’est la liberté de blasphème ! N’en déplaise aux bien-pensants de tous bords !

 Lien : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/je-suis-charlie-c-est-la-liberte-161992

30 ans de la LDIF à l'honneur sur le site de TV5monde

A lire: les deux plus récents ouvrages de la Ligue "PHOTOS REBELLES" et "FEMMES VOILEES AUX JEUX OLYMPIQUES"

« PHOTOS REBELLES»


Voir le reportage sur tv5.org

Ce livre retrace à travers des photos d'archives privées et de journaux, trente années d'actions de la Ligue du Droit International des femmes, dont Simone de Beauvoir fut la première présidente. Cet ouvrage a été réalisé par le journaliste- photographe, Philippe Luc, qui se décrit lui-même comme un chasseur d'images.

Le dessin en couverture de « PHOTOS REBELLES», signé Catherine Beaunez, illustre avec humour le défi de la défense de l'universalité du droit des femmes.

Les actions de la Ligue ont souvent défrayé la chronique, même si le public et le mouvement féministe lui-même, a souvent ignoré le nom du groupe qui les avait organisées:
les "mères d'Alger"- ces françaises dont les enfants avaient été enlevés par l'ex-conjoint algériens- aboutissant à la signature d'une convention bilatérale exemplaire, bras de fer avec le Comité International Olympique pour réclamer une juste place des femmes aux Jeux Olympiques et contester l'irruption de femmes voilées en contradiction avec la Charte Olympique... combat judiciaire réussi pour la reconnaissance du caractère sexiste du meurtre de Sohane, morte brûlée vive à Vitry- sur-Seine. Enfin, encore et toujours, les procès d'excision en Cour d'assises sans lesquels la France ne serait pas donnée en modèle aux autres pays européens...

Un point commun à toutes ces actions: le refus de la régression des droits des femmes sous des prétextes culturels ou religieux.

Pour se procurer ce petit fascicule (76 pages, 5 euros) envoyez votre demande à : annie.sugier @ gmail.com


"FEMMES VOILEES AUX JEUX OLYMPIQUES"



Sous le nom de « Comité Atlanta + », la Ligue mènera un combat de 20 ans pour exiger du CIO que toutes les délégations nationales aux Jeux Olympiques respectent les principes de non discrimination et de neutralité politique et religieuse inscrits dans la Charte Olympique, sous peine d'exclusion des JO, comme ce fut le cas pendant 30 ans pour l'Afrique du Sud à l'époque de l'apartheid.

Le combat a été en partie gagné : alors que 35 délégations ne comportaient aucune femme en 1992, aux JO de Londres en 2012 aucun pays n'osait plus afficher que des hommes.

Par contre la règle de neutralité politique et religieuse, pourtant fondamentale, n'est pas respectée : aux JO de Londres on a pu compter 17 délégations avec des femmes voilées.

 Lien : http://www.editionsjourdan.com/



A SUIVRE
Liberté, Egalité, Fraternité... Laïcité
PROPOSITIONS POUR LA CONSOLIDATION DE LA LAICITE

COLLECTIF LAIQUE Le Collectif laïque réuni ce 21 janvier 2015, réaffirme qu’après les assassinats des 7,8,9 janvier, la laïcité reste un principe de liberté inséparable de la République. Plus que jamais, il...  Lire la suite...
Femmes battues
Soutien des associations féministes aux porte-parole d'Osez le Féminisme!

Communiqué de presse 22 janvier 2015 Nous, associations féministes notamment organisées au sein du Collectif Féministes en Mouvements, condamnons avec la plus grande fermeté les appels et SMS malveillants...  Lire la suite...
Liberté, Egalité, Fraternité... Laïcité
La présidente de la LDIF épingle Zemmour dans 50/50 magazine

La présidente de la LDIF, Annie Sugier, épingle Zemmour, dans une tribune parue dans 50/50 magazine. Quand Zemmour ne faisait pas scandale: c’était en 2006. Zemmour publiait alors un essai intitulé "le premie...  Lire la suite...
Liberté, Egalité, Fraternité... Laïcité
Être aussi Raif Badawi et Souad al-Shammari

Pour avoir osé s'exprimer sur internet, le blogueur Raif Badawi est soumis à la torture en Arabie Saoudite. L'avocate Souad al-Shammari est en prison pour la même simple raison. Raif Badawi devait recevoir ...  Lire la suite...
LDIF, La Ligue du Droit International des Femmes
6 place Saint Germain des Près 75005 PARIS France
Fax : +33.1.45.49.16.71