LDIF, Ligue du Droit International des Femmes
A LA UNE LA LDIF VIOLENCES SPORT INTERNATIONAL
TRAVAIL CITES LAICITE MATERNITE CONTACT

LDIF > Actualité internationale

Le parlement Iranien légalise-t-il les mariages forcés ?

A l’occasion de la journée internationale de la fille célébrée le 11 Octobre, la Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes réaffirme sa vive opposition à l’encontre des violences faites aux filles et s’insurge contre l’adoption d’une loi par le Parlement Iranien qui autorise les hommes à épouser leurs filles adoptives dès l’âge de 13 ans. Cette loi est contraire à tous les principes défendus par la CLEF pour la mise en acte de l’égalité femmes-hommes et la construction d’une société responsable et solidaire.Chaque être humain, quel que soit son sexe a le droit de disposer librement de son corps et ne peut être contraint par une tierce personne. C’est un des droits humains fondamentaux qui ne saurait être remis en cause. L’article 16-2 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme va plus loin en rendant illégale la pratique des mariages forcés : « Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux ». Un mariage avec une jeune fille de 13 ans, mineure, ne peut en aucune mesure être considéré comme libre et désiré par l’enfant et constitue une union forcée qui bafoue les droits humains. Cette loi est le reflet d’une domination patriarcale toujours bien présente et de la volonté des hommes de contrôler le corps des femmes et ce dès leur plus jeune âge. La loi doit permettre l’avènement d’une société plus juste et plus égalitaire et non entériner de fait l’hégémonie masculine.-La CLEF demande le retrait immédiat de cette loi qui rend licite les mariages forcés et les viols « conjugaux » à l’encontre des jeunes filles, faisant fi de tous les traités internationaux qui protègent la dignité des êtres humains.


CLEF - Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes

LDIF, La Ligue du Droit International des Femmes
6 place Saint Germain des Près 75005 PARIS France
Fax : +33.1.45.49.16.71