LDIF, Ligue du Droit International des Femmes
A LA UNE LA LDIF VIOLENCES SPORT INTERNATIONAL
TRAVAIL CITES LAICITE MATERNITE CONTACT

LDIF > Liberté, Egalité, Fraternité... Laïcité

La LDIF soutient la prise de position de NPNS concernant les disparitions de femmes

La LDIF soutient la prise de position de NPNS concernant les disparitions de femmes :"A l'heure où les « violences faites aux femmes » ont été déclarées Grande Cause nationale, il est urgent que la question des disparitions de femmes en France soit véritablement considérée par les pouvoirs publics"

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le vendredi 19 février 2010

NI PUTES NI SOUMISES MARCHERA AUX COTES DE LA FAMILLE DE NADIA TAGRI
MARCHE DE SOUTIEN – SAMEDI 20 FEVRIER 2010 A POISSY
Nadia a disparu le 30 mars 2009. Samedi 20 février à 15H00, une marche solidaire est organisée au départ de la Gare de Poissy, dans les Yvelines (RER A).
À la demande de la famille de Nadia, Sihem HABCHI, présidente du Mouvement Ni
Putes Ni Soumises, sera présente à cette marche de soutien. Après Fatima, disparue en mai 2008 à Marseille, après Coralie dont on est sans nouvelle depuis novembre 2009 et après la disparition de centaines d’autres jeunes femmes, Nadia est l’énième victime du silence. À l’heure où les « violences faites aux femmes » ont été déclarées Grande Cause nationale, il est urgent que la question des disparitions de femmes en France soit véritablement considérée par les pouvoirs publics.
Aujourd’hui, il est impossible de définir le nombre exact de femmes qui disparaissent en France. Ce silence qui entoure ces disparitions condamne à l’oubli et certainement à la mort. Qu’il s’agisse de rapt ou d'une fugue, la situation d’urgence dans laquelle se retrouvent fatalement ces femmes, est extrêmement préoccupante. Face au silence, seule la mobilisation alertera les pouvoirs publics en cette année de mobilisation contre les violences faites aux femmes !
Nous devons être nombreux pour soutenir la famille et les proches de Nadia, nombreux pour crier notre colère et affirmer notre détermination à réveiller les consciences !
« Que faut-il faire pour qu’enfin, les familles soient prises au sérieux lorsqu’elles alertent la police de la disparition inquiétante de leur fille, de leur soeur ou de leur mère ? » dénonce Sihem HABCHI, présidente du Mouvement Ni Putes Ni Soumises.
Service presse : Audrey Neyme-Serdjebi
01 53 46 63 00 / 06 76 49 63 56
presse@niputesnisoumises.com

LDIF, La Ligue du Droit International des Femmes
6 place Saint Germain des Près 75005 PARIS France
Fax : +33.1.45.49.16.71