LDIF, Ligue du Droit International des Femmes
A LA UNE LA LDIF VIOLENCES SPORT INTERNATIONAL
TRAVAIL CITES LAICITE MATERNITE CONTACT

LDIF > Liberté, Egalité, Fraternité... Laïcité

Pour éviter la prisons à trois ados marocains de 14 ans

La religion et son cortège de régression a encore frappée et de plus dans un pays, le Maroc, qui a été le moins touché par les vagues d’extrémisme religieux qui assaillent le monde musulman.Il nous indispensable de soutenir ces adolescents qui n’ont que pour seul crime celui de s’embrasser. A l’instar du Chevalier de La barre qui fut condamné à mort parce qu’il ne s’était pas découvert devant une procession. REFUSONS CETTE REGRESSION.


Faites signer la pétition et faites-là circuler autour de vous


Bonjour chers amis,
vous recevez ce mail parce que vous avez participé à la campagne pour les libertés dans le Maghreb
nous vous proposons de participer à cette nouvelle campagne pour éviter la prisons à trois ados marocains de 14 ans
Deux adolescents marocains et leur ami ont été arrêtés pour avoir posté sur Facebook une photo sur laquelle ils se font un BISOU. Libérés mais toujours inculpés, Leur procès s'ouvrir ce vendredi au tribunal de première instance de Nador nous refusons que des jeunes de 14 ans soient jetés en prison pour un Bisou. Signez cette pétition Un bisou n'est pas un crime pour demander au Roi du Maroc Mohamed Six de protéger ses trois enfants et les faire libérer.

Les trois adolescents ont été inculpés le 3 octobre à Nador, dans le nord-est du Maroc pour avoir posté la photo d'un baiser sur Facebook. Les jeunes amoureux, âgés de 14 et 15 ans, et leur ami auteur de la photo risquent entre 1 mois et 2 ans de prison pour « atteinte à la pudeur ».

La photo, qui a été prise devant le lycée où les trois ados étudient, illustre pourtant un moment de tendresse banale. Ironie, la police a convoqué les jeunes suite à une plainte déposée par une association locale qui dit défendre... les libertés publiques.

Le procès des trois adolescents doit s'ouvrir ce vendredi au tribunal de première instance de Nador. Nous demandons au roi du Maroc d'être le garant des libertés de ses citoyens et de mettre fin à ce semblant de justice qui consiste à poursuivre des adolescents pour un baiser.
siggnez et diffusez massivement cette pétition



Amitiés laïques et Républicaines



Daniel BENICHOU

« Le Chevalier de La Barre »

LDIF, La Ligue du Droit International des Femmes
6 place Saint Germain des Près 75005 PARIS France
Fax : +33.1.45.49.16.71