LDIF, Ligue du Droit International des Femmes
A LA UNE LA LDIF VIOLENCES SPORT INTERNATIONAL
TRAVAIL CITES LAICITE MATERNITE CONTACT

LDIF > Liberté, Egalité, Fraternité... Laïcité

Le Lobby Européen des Femmes prend position contre la réception du Pape au Parlement Européen

Dans une lettre au président du Parlement Européen, Le Lobby Européen des Femmes prend position contre la réception du Pape au Parlement Européen:


European Women’s Lobby
Rue Hydraulique, 18
1210 – Brussels (BE)
Martin Schulz
Président du Parlement Européen
Rue Wiertz 60
1047 Bruxelles (BE)

Visite du Pape François à Strasbourg et solicitation de rendez-vous

Monsieur le Président du Parlement européen,

Le Lobby Européen des Femmes (LEF), qui regroupe plus de 2000 ONG de défense du droit des femmes, quelles que soient leurs origines, leurs confessions ou croyances, tient à vous exprimer nos réserves concernant la venue du pape François à Bruxelles, suite à l'invitation que vous lui avez adressée en tant que président d'une instance démocratique élue par tous les citoyens et citoyennes de l'Union Européenne.

Vous n'ignorez pas que c'est en raison de la mobilisation constante et obstinée des papes successifs, jouant à la fois sur leur fonction de chefs religieux et sur le statut  d’État du Vatican , que les mouvements religieux les plus conservateurs au sein de l'Union ont réussi  à empêcher la reconnaissance des droits les plus fondamentaux et intimes des femmes:  leurs  droits sexuels et reproductifs, et notamment leur accès  à des services sûrs et gratuits d'avortement.

Vous n'ignorez pas qu'en avril de cette année à New York, lors de la conférence CIDP le Caire +20 (Conférence Internationale Population et Développement), sous le leadership du Vatican, les mêmes manœuvres se sont déroulées avec le soutien d'autres États théocratiques des Nations-Unies opposés aux droits des femmes, et qui ont conduit à l'échec de toute évolution sur la question cruciale la dépénalisation de l'avortement.

Quel est l'enjeu de l'invitation de chefs religieux dont les positions conservatrices ciblent en priorité la moitié de l'humanité en leur déniant leurs droits fondamentaux ?

S'agissant du pape François, cette invitation est d'autant plus étonnante que le Vatican n'est pas un État démocratique et que les femmes sont exclues en son sein de toutes responsabilités en matière de gouvernement.

Enfin nous attirons votre attention sur l'importance que nous attachons à la séparation entre le religieux et le politique en tant que défenseures du droit des femmes. Nous en avions souligné les raisons en 2006, lors de la publication de la résolution 1464 de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe, instance regroupant certes plus d’États que l'Union Européenne, mais avec laquelle l'Union Européenne entretient des liens forts notamment en matière de droits humains.

Le contenu de cette résolution reste toujours d'actualité. En particulier les points suivants :
« (1). In the lives of many European women, religion continues to play an important role. Whether they are believers or not, most women are affected in one way or another by the attitude of different faiths towards women, directly or through their traditional influence on society or the State.
(2) This influence is seldom benign: women’s rights are often curtailed or violated in the name of religion »)

Pour ces raisons, le Lobby européen des femmes et ses organisations membres vous demandent d’aborder clairement les préoccupations et problématiques exposées ci-dessus lors de la visite du Pape François. En tant que président d’une institution élue démocratiquement, il est de votre devoir de vous assurer que les voix de toutes et de tous soient entendues. La prévalence de la religion sur les droits des femmes est une de nos inquiétudes majeures et est en contradiction totale avec les valeurs fondamentales de l’Union européenne.

A cette fin, nous vous sollicitons pour un rendez-vous, dans le but d’exposer plus en détails nos préoccupations, et cela, avant la visite du Pape François. Nous restons à votre disposition pour toutes informations complémentaires.

Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer Monsieur le Président l'expression de notre haute considération.





Viviane Teitelbaum
Présidente du Lobby Européen des Femmes

LDIF, La Ligue du Droit International des Femmes
6 place Saint Germain des Près 75005 PARIS France
Fax : +33.1.45.49.16.71