LDIF, Ligue du Droit International des Femmes
A LA UNE LA LDIF VIOLENCES SPORT INTERNATIONAL
TRAVAIL CITES LAICITE MATERNITE CONTACT

LDIF > Liberté, Egalité, Fraternité... Laïcité

Voile à L’université

Motion de soutien à la Secrétaire d’Etat aux droits de femmes signée depuis New York par des associations et personnalités féministes réunies dans le cadre de la 59éme session de la CSW.

Rappel préalable: l’article L141-6 du code de l’éducation précise que " Le service public de l’enseignement supérieur est laïque et indépendant de toute emprise politique, économique,religieuse ou idéologique ; il tend à l’objectivité du savoir ; il respecte la diversité des opinions. Il doit garantir à l’enseignement et à la recherche leurs possibilités de libre développement scientifique, créateur et critique ".

Les associations et les personnalités signataires apportent leur plein soutien à Madame Pascale BOISTARD qui est actuellement la cible de violentes attaques pour avoir déclaré qu’elle n’était pas favorable au port du voile dans les universités.
Une salve violente a été tirée par des universitaires au lendemain de la journée internationale des droits des femmes avec le titre :" Contre le voile à l'université ou contre quelques étudiantes ?"(Libération, rebonds, 9 mars 2015).
La Secrétaire d'Etat y est accusée de faire le jeu " des politiques racistes aux relents paternalistes et colonialistes ", "d’assimiler le féminisme au bras arme de politiques islamophobes ".

Nous, avec les femmes du monde entier, agissons au quotidien pour l’émancipation et l'autonomie de toutes les femmes et contre le patriarcat dont le voile est l'un des instruments politiques. Dans le souci d’égalité qui nous anime, nous combattons les politiques racistes au même titre que les politiques patriarcales sexistes et inégalitaires.

Nul ne peut ignorer que le voile a une signification ! Il exprime l’invisibilité du corps des femmes– et seulement des femmes, dans l’espace public, la ségrégation entre les sexes. Ce n’est pas un hasard s’il est devenu le portedrapeau de l’islam politique contre les musulman-e-s démocrates.

Parce qu’il symbolise une condition posée à la jouissance par les femmes de l’espace public- qu’il soit porté volontairement ou non - il est une discrimination au sens de la Convention pour l’Elimination des Discriminations à l’Encontre de Femmes qui qualifie de discriminatoires « toute distinction, exclusion ou restriction fondée sur le sexe qui a pour effet ou pour but de compromettre ou de détruire la reconnaissance, la jouissance ou l’exercice par les femmes(…) sur la base de l’égalité de l’homme et de la femme, des droits de l’homme et des libertés fondamentales dans les domaines politique, économique, social, culturel et civil ou dans tout autre domaine »).

Nous considérons donc qu’il était du devoir de Madame Boistard, compte tenu de ses responsabilités, de prendre une position claire sur le voile à l’Université, un lieu qui doit être celui de l’égalité car le voile n’est pas seulement un morceau de tissu, il est un symbole, il a une histoire et une actualité.

Premières signataires :
Michèle Vianès, présidente de Regards de femmes
Sabine Salmon, Présidente de Femmes solidaires
Christiane Tricot et Françoise Seme Wallon, Union européenne féminine,
section française
Françoise Morvan militante féministe
Monique Halpern, militante associative
Renée Gérard, militante associative
Ghislaine Toutain, ancienne députée
Brigitte Polonovsky, Représentante à l’ONU sur les Violences envers les femmes
Autres signataires
Annie Sugier, Présidente de la Ligue Internationale des droits des femmes
Yolène Dilas Rocherieux, Maitre de conférences en Sociologie Politique

LDIF, La Ligue du Droit International des Femmes
6 place Saint Germain des Près 75005 PARIS France
Fax : +33.1.45.49.16.71