LDIF, Ligue du Droit International des Femmes
A LA UNE LA LDIF VIOLENCES SPORT INTERNATIONAL
TRAVAIL CITES LAICITE MATERNITE CONTACT

LDIF > Femmes et sport

La trahison de la Fifa et du CIO aux JO de la jeunesse à Singapour

Paris, le 13 août 2010
Communiqué

Au moment où l’Iran s’apprête à assassiner de la façon la plus barbare Sakineh Mohammadi-Ashtiani, alors même que plus personne au monde ne doute de la barbarie d’un régime qui ne se maintient au pouvoir que par la terreur, les premiers Jeux Olympiques de la jeunesse qui se tiennent à Singapour témoignent de la lâcheté de la Fifa et du CIO face aux diktats vestimentaires de Téhéran.

En avril, un communiqué de la Fifa annonçait que l’équipe féminine de football féminine était exclue des Jeux parce que les dirigeants iraniens exigeaient le port d’un costume islamiquement correct et du foulard, contraires au règlement de la Fifa. Quelques jours plus tard, la Fifa cèdera piteusement au chantage de voir les pays musulmans user de mesures de rétorsion à son égard. Elle prétendra que l’Iran avait proposé un compromis acceptable : les joueuses porteraient seulement une « coiffe » dissimulant les cheveux mais non les oreilles. Pourtant chacun sait que la dimension du voile ne change rein à la signification religieuse.

Or les photos des épreuves préliminaires des footballeuses à Singapour montrent que les joueuses non seulement sont vêtues de pied en cap, manches longues et pantalons, mais portent un bonnet du style « schtroumpf » couvrant intégralement la tête et les oreilles. Une autre équipe porte une casquette en sus d’un attirail du même style.

Contrairement à leurs engagements de façade, la FIFA et le CIO trahissent leurs propres règles interdisant, sous peine d’exclusion, toute manifestation politique ou religieuse sur les stades et ses à côtés.

A Singapour l’Iran fait un pied de nez « consenti », pour le pas dire qu’il donne un coup de pied au c…, à deux institutions plus commerçantes que sportives. Ce sont les futures Hasssiba Boulmerka qu’elles assassinent.



Annie Sugier, la présidente (06 38 39 42 92)
Linda Weil-Curiel, la secrétaire générale

LDIF, La Ligue du Droit International des Femmes
6 place Saint Germain des Près 75005 PARIS France
Fax : +33.1.45.49.16.71