LDIF, Ligue du Droit International des Femmes
A LA UNE LA LDIF VIOLENCES SPORT INTERNATIONAL
TRAVAIL CITES LAICITE MATERNITE CONTACT

LDIF > Actualité internationale

Libérez le blogueur saoudien Raif Badawi !

LETTRE OUVERTE. Peu avant la visite du prince ben Salmane à Paris, un collectif interpelle Emmanuel Macron sur le sort du militant emprisonné depuis 2012.
Publié le 04/04/2018 à 17:52 | Le Point.fr

Monsieur le Président,
Nous vous écrivons aujourd'hui, Monsieur le Président, avec le soutien de vingt-neuf associations, afin de porter à votre attention une situation d'une extrême gravité qui requiert une intervention de la France dans les meilleurs délais. Il s'agit de la vie même du Prix Sakharov 2015, le blogueur saoudien Raif Badawi*, âgé de 34 ans et emprisonné depuis le 17 juin 2012 dans son pays d'origine, l'Arabie saoudite, en raison de sa défense pacifique des droits humains.

Ce jeune père de famille fut publiquement flagellé de cinquante coups de fouet le 9 janvier 2015, après la prière du vendredi, sur une place faisant face à la mosquée al-Jafali à Jeddah. La sentence complète de M. Badawi est de 1 000 coups de fouet, de dix ans d'emprisonnement, d'une amende de plus de 200 000 euros et d'une interdiction de quitter le territoire saoudien pendant dix ans après avoir purgé sa peine. Ce digne défenseur des droits de la personne est de plus coupé du monde et placé en isolement. Sa santé s'est gravement détériorée ces derniers mois, nous affirme son épouse, Mme Ensaf Haidar, présidente de la fondation Raif Badawi, que nous avons rencontrée le 13 janvier dernier à Saint-Denis, et avec laquelle nous nous sommes longuement entretenus.

Libérez le blogueur saoudien Raif Badawi !

Photo : Ensaf Haidar, l'épouse du blogueur saoudien militant des droits de l'homme Raif Badawi, emprisonné pour délit d'opinion depuis 2012, brandit sa photo, ici en 2015.

LDIF, La Ligue du Droit International des Femmes
6 place Saint Germain des Près 75005 PARIS France
Fax : +33.1.45.49.16.71